• Henry de Lesquen

Les Gilets jaunes sont des visages pâles

Mis à jour : 2 déc. 2018

On nous parle des banlieues, qui ne sont pas mobilisées, et de la "France périphérique", qui a fourni les bataillons des Gilets jaunes. Ce jargon vise à dissimuler la réalité ethnique et raciale du mouvement des Gilets jaunes. Il ne vient pas des immigrés, des allogènes, qui peuplent les banlieues, les cités, il est constitué de vrais Français, Français de souche et non Français de papier, de culture chrétienne et de race caucasoïde. Les Gilets jaunes sont des visages pâles.


Il est vrai cependant qu'à cette première fracture, verticale, qui sépare les Français des allogènes, s'ajoute une seconde fracture, horizontale, qui sépare le peuple dans ses profondeurs, le pays réel, de la minorité des privilégiés qui exploite le système mondialisé à son profit, ce halo de bobos environnant l'oligarchie cosmopolite, section française de la superclasse mondiale.


Les Gilets jaunes sont l'expression spontanée de la force du mouvement populiste. Vive les Gilets jaunes ! Vive le peuple ! Vive la République ! Vive la France !


Henry de Lesquen

26 novembre 2018

1,143 vues
  • Twitter - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle

© 2019 Parti National-Libéral

ra.png
unnamed.jpg